Gewürztraminer – Beauté complexe à (re)découvrir



Qui n’a pas déjà dégusté un Gewürztraminer, cépage alsacien par excellence et surtout connu pour son côté opulent et exotique. Mais sous son manteau flamboyant se cache un cépage capable d’exprimer des degrés de finesse et de complexité surprenants, ce qui a valu à certains vignerons de se voir refuser l’appellation AOC pour leurs cuvées trop en décalage avec ce que l’on « attends » habituellement d’un vin issu d’un cépage comme celui-ci.

Cépage blanc à peau rose, il donne des vins de couleur dorée plutôt intense, avec parfois des reflets rosés. Ses caractéristiques communément reconnues sont ses arômes typiques de rose, litchi, de fruits tropicales, d’épices (Gewürz est le mot allemand pour épices) tel que le gingembre et parfois même le poivre, son manque d’acidité naturelle, son penchant vers l’opulence et sa capacité de s’adapter à toutes les envies de vinification : sec, doux, vendanges tardives, sélection de grains nobles. Ses raisins sont capables de donner de leur mieux dans tous leurs états : raisin naturel, passerillé ou encore atteint de pourriture noble. Les vins issus de ce cépage peuvent être de très grande garde. Il est également capable de transcrire son terroir, qui peut même lui renforcer certaines qualités, ou défauts.

Son origine reste mystérieuse. Grâce à la recherche, et notamment l’analyse génétique, on sait aujourd’hui que ce cépage n’est pas originaire de la ville de Tramine dans le Nord de l’Italie, contrairement à ce que l’on pensait jusqu’à présent. On a plutôt découvert qu’il est parent de beaucoup de cépages très en vogue aujourd’hui, comme le Savagnien, le Trousseau, le Chenin, le Grüner Veltliner, pour n’en citer que quelques uns (un magnifique livre sur les cépages vient d’être publié : « Wine Grapes » par Jancis Robinson, Julia Harding et Dr José Vouillamoz. C’est LA bible sur les cépages.).

Le Gewürztraminer est surtout cultivé en Alsace, et sa grande diversité d’expression vient en partie de la diversité des sols de ces vignobles. Il y a environ 800 unités géologiques en Alsace, et donc autant d’expression possibles rien que par le terroir… (en Bourgogne il y en a 64 unités géologiques, et on considère que celui qui les comprends a compris les vins de Bourgogne). Alors chapeau pour ceux qui connaissent et ont compris le terroir alsacien !!

D’autres régions viticoles du monde font des tentatives pour cultiver ce cépage, mais il paraît qu’à ce jour sa plus belle expression se trouve toujours en Alsace. Ce qui n’empêche pas d’en trouver aussi quelques très bonnes bouteilles ailleurs dans le monde, notamment en Italie du Nord ou en Nouvelle-Zélande ou encore l’Australie. Soyez curieux et goûtez les si l’occasion se présente !

Le Gewürztraminer se dit vin d’initiation facile, car il est capable de convertir au vin ceux qui y résistent. Il a effectivement un côté très plaisant et facile d’accès, et son fruité expressif peut faire référence à un bon jus de fruit aromatique. Il paraît que Robert Parker himself fût converti au vin grâce au Gewürztraminer, par son amie qui à l’époque résidait à Strasbourg. Elle a dû en avoir marre de le voir boire du Coca Cola, et l’a pris par surprise avec un Gewürz… Bien lui a pris. Une femme très futée… ;P

Très récemment mon école de dégustation préférée, Grains Nobles, a eu la bonne idée d’organiser une soirée de dégustation autour du Gewürztraminer, animée par Bernard Burtschy, que l’on ne présente plus. Il nous a surpris avec des merveilles. Et la bonne nouvelle pour vous qui n’y étiez pas, c’est que j’ai pris des notes. Et les voilà  :

2010 Furstentum Grand Cru – Domaine Weinbach

Le vignoble de Furstentum, très ancien, existe déjà depuis 1330. Son terroir est calcaire, mêlé de marnes et de grès, et son exposition pentu plein sud permet d’obtenir une maturation optimale du Gewürztraminer. La famille Weinbach travaille ses vignobles en biodynamie.

Une belle robe dorée et des arômes d’une belle complexité qui charment le nez : miel , abricot, pêche jaune, litchi, mangue mûre, des notes florales et même un peu de tilleul. La bouche est d’une grande fidélité, avec en plus beaucoup de fraîcheur et de droiture, elle est souple et ronde avec de surprenantes notes salines en fin de bouche. Un vin superbe avec beaucoup d’élégance, tendu, charmant et atypique. A boire ou à garder !

http://www.domaineweinbach.com

2009 Kaefferkopf Grand Cru – Domaine Etienne Simonis
Egalement un vignoble très ancien, dont les premières citations se font autour de 1328. Le terroir des parcelles du Domaine sont essentiellement granitique et sont travaillées en bio.
Vin de belle robe dorée, avec un nez intense de rose, miel et mangue très mûre. On les retrouve en bouche, avec en plus des arômes d’agrumes et de zeste. Le tout est assez capiteux et manque un peu de fraîcheur pour équilibrer le tout.
Un Gewürz classique, élaboré avec soin, mais qui ne m’a pas convaincu.

http://www.vins-simonis.fr

2007 Zinnkoepfle Grand Cru « Les Sinneles » – Domaine Eric Rominger
Ici le Gewürztraminer pousse sur un terroir chaud de calcaire. La géologie du terroir est particulièrement complexe, et on trouve enfermé dans le calcaire des restes de crustacés fossilisés, des os de sauriens et autres trouvailles d’un autre âge. Et ma foi, cela réussit bien à ce cépage. Le verre fait grrrrr ;)
Vin de robe dorée intense, son nez est fermé au premier abord et ne dévoile que quelques notes timides de miel et zeste d’agrumes. En bouche beaucoup de fraîcheur, des arômes de raisins, orange confite, gingembre. Un vin très sec, épicé, de belle maturité, d’abord très tendu. Mais en le laissant le temps de s’ouvrir, il montre un côté beaucoup plus chaleureux, rond et dévoile toute sa complexité.
Un très beau vin, encore jeune, qui a besoin d’être décanté. A boire ou à garder !
Apparemment pas de site Internet, mais voici des infos :

http://avis-vin.lefigaro.fr/vins-champagne/alsace/haut-rhin/alsace/d18061-domaine-eric-rominger

2005 Kitterle Grand Cru – Domaine Schlumberger
Le nom de ce terroir de grès viendrait du nom Kütterle, issu de Kuter, nom d’un gros chat sauvage qui y vivait autrefois. En tout cas, encore aujourd’hui les vignes du Kitterle, exposées sud-ouest à sud-est, sont assez difficiles d’accès car en flanc de coteau avec des pentes très abruptes. Les vignes sont plantées en terrasses, soutenus par des murs, et on ne peut y accéder que par cheval.
La robe est dorée avec une touche oranger, le nez reste fermé et ne dévoile que quelques notes de miel de colza. En bouche une belle fraîcheur, avec des notes de pain d’épices, rose, litchi, miel de colza et de forêt de pin, assez minérale.
Un vin très bien fait, qui aura besoin d’être décanté. A boire ou à garder !

http://www.domaines-schlumberger.fr

2000 Bildstoeckle – Domaine Schueller & Fils
Pas de Cru, mais un domaine dans la mouvance des vins nature et des vignerons qui adorent ce qu’ils font. Les vignes sont sur un terroir de marne.
La robe est plutôt oranger et montre donc les premiers signes d’évolution, et le nez surprend par une première note presque de Grand Marnier, avec en plus du miel, de l’orange confite et du litchi. En bouche une fraîcheur et une construction solide, des arômes fidèles au nez avec en plus de la noix, des notes très minérales et une touche saline.
Un vin bien fait, qui manque peut-être un peu de finesse, mais qui se défend bien parmi les 1ers et Grands Crus. A boire !
Je n’ai pas trouvé de site web. Voici toutefois leurs coordonnées :

http://www.vinsnaturels.fr/003_viticulteurs/Alsace-Domaine-Gérard-Schueller-et-Fils-Gérard-et-Bruno-Schueller-101.html

2000 Hahnenberg – Domaine Bernhard & Reibel
Le vignoble est situé sur un terroir granit de Thannenkirch (= église de sapin. Pour un allemand c’est passionnant de voir l’inventivité dont font preuve les dénominations des terroirs et de leur composition).
La robe est d’un doré oranger et le nez est fermé, mais on devine tout de même quelques notes presque fumées. En bouche le vin se dévoile à peine plus, mais il a une belle fraîcheur, il est tendu, structuré et avec beaucoup de finesse.
Un vin élégant, mais l’exemplaire dégusté était en phase de fermeture. Je vous le recommande tout de même, car on sent comme une évidence le potentiel de ce vin.
A décanter si vous voulez le déguster (mais goûtez-le avant, car le vin est vivant et chaque bouteille est différente. Peut-être que la vôtre serait pleinement épanouie !). A boire ou à garder encore un peu !
PS : il semblerait que leurs Rieslings sont également très très bien…

http://www.domaine-bernhard-reibel.fr

1998 Altenberg de Bergheim Grand Cru – Domaine Marcel Deiss
Encore un nom à coucher dehors pour les francophones. Altenberg de Bergheim = vieille colline de la maison/du village des collines. Ouah, quel nom. Le tout est situé sur les flancs plutôt pentus du Grasberg = colline d’herbe. Le terroir est argilo calcaire, exposé plein sud.
La robe est dorée avec des reflets orange, et le nez est pris d’assaut par des arômes de pétrole (plutôt inhabituelle pour un Gewürztraminer), de raisins secs, d’abricot confit, de pamplemousse. En bouche beaucoup de fraîcheur, très fruité, de la rose. Un vin flamboyant qui parade dans le verre, et en fait presque un peu trop… En tout cas, il est étonnant pour son âge.
Un vin à boire, et si on veut il sera parfait à déguster avec un Kugelhopf ou un cake aux fruits secs !

http://www.marceldeiss.com/fr/

1998 Hengst Grand Cru – Domaine Zind-Humbrecht
J’ai trouvé sur le site http://www.alsace-duvin.com une superbe description du vignoble. La voici : « A l’ouest de Colmar, le grand cru Hengst dresse sa croupe élancée sur la localité de Wintzenheim. D’aucuns racontent qu’au mois de septembre, la fraîcheur nocturne exhale un parfum de cheval sur le vignoble. Il émane les forces reproductrices de la nature enfouies dans le sous-sol du terroir et il annonce les prochaines vendanges capables d’enfanter des vins dont la fugue, la puissance et la vivacité peuvent se comparer à celle d’un étalon (Hengst signifie étalon en allemand). » Cette description correspond totalement à ce que je me suis imaginé en entendant pour la première fois la dénomination Hengst. Quel nom pour un terroir…
Bref, revenant à nos moutons…
La robe est dorée et pleine de jeunesse, et le nez est charmé par des arômes de miel, litchi, rose, orange confite, abricot sec et ananas confit. En bouche cette même complexité enrobée d’une belle fraîcheur, complétée et équilibrée avec une petite touche d’amertume bien intégrée, des notes minérales et même épicée, notamment de gingembre. Très long en bouche, ce vin exhale et est encore loin d’avoir raconté toute son histoire.
Un vin complexe et de toute beauté ! Un effet wouau dans le verre. Magnifique.

http://www.zindhumbrecht.com

1997 Schultzengass – Domaine René Muré
Un terroir particulier et unique pour cette région : sablonneux, plus précisément du Loess du Sahara (et oui, le même qu’à Cheval Blanc !).
La robe est dorée intense, et le nez délicat avec des arômes anisés, de zeste de citron, litchi et ananas confit. En bouche une belle fraîcheur et élégance, fidèle au nez avec en plus des arômes d’amande douce, abricots secs, raisins secs, une belle minéralité. Ce vin exhale en fin de bouche et montre beaucoup de finesse et d’équilibre.
Un vin subtil, élégant et aérien, bref superbe. A boire ou à garder !

http://www.mure.com

Bon, la liste est encore longue, alors je vais m’arrêter pour cette fois-ci et plutôt vous réjouir avec la suite dans un deuxième article consacré au Gewürztraminer d’Alsace.

J’espère que ceci vous inspirera pour partir à la découverte de ce grand cépage polyvalent et surprenant. A très vite ☺, votre Winebubble

Catégories :Wine UncoveredTags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :