Les vins de Vega Sicilia, Trésor National espagnol



Que serait une visite de la Ribeira Del Duero sans un passage chez Vega Sicilia, Bodega mythique dont la réputation a largement dépassée les frontières et qui est considérée aujourd‘hui en Espagne comme Trésor National. Elle fait partie de la Primum Familiae Vini depuis l’an 2000.

Lors de la visite, la première chose qui saute aux yeux est la modernité et le style dépouillé des bâtisses, organisées comme un petit village. En ce mois de mars le travail est surtout dans la vigne et les installations de vinification sont désertées. Nous sommes reçus par le sympathique et passionnant Xavier Ausás López de Castro, un homme qui a grandi avec le métier et qui est passé en quelques années de stagiaire à Directeur Technique. Chapeau !

Vega Sicilia a été fondée en 1864 par Eloy Lecanda. Depuis 1982, la Bodega est la propriété de la famille Alvarez Mezquíriz. Pablo Alvarez, le Directeur Général, est un passionné de vin et dirige le groupe avec rigueur, respect et il porte une grande attention à tous les détails : les installations techniques sont complètement adaptées à la taille du vignoble et des parcelles. En France, le seul domaine avec un degré de perfection comparable est le Cos d’Estournel. Tout a été mis au service d’un souci de qualité assez poussé, ce qui est logique tant les conditions climatiques poussent la vigne à des extrêmes : avec 2200 heures de soleil et moins de 500 mm de pluie par an, plus un climat très contrasté, il faut chouchouter et prendre soin de la vigne, sinon ça part dans tout les sens. La dégustation confirme d’ailleurs une belle maîtrise : les vins sont très équilibrés et de toute beauté.

La propriété, située à Valbueno del Duero dans la province de Valladolid à environ 750m d’altitude, s’étend sur 1000ha, dont 250ha plantés en vigne répartie sur une quarantaine de parcelles : 80% Tempranillo, le restant en Cabernet Sauvignon, Merlot et Malbec. La reproduction des pieds de vigne se fait par sélection massale, ce qui permet ensuite d’élever leurs propres plants par clonage. Aucun cep venant de l’extérieur n’est admis !

Autre particularité pour cette région : pas d’arrosage. Ils préfèrent gérer la vigueur et l’impact des aléas climatiques avec la taille du cep et un travail de la vigne adapté au millésime. Certaines parcelles sont peuplées de très vieilles vignes âgées de plus de 120 ans, dont notamment une parcelle qui porte de vieux cépages originaires du sud de la France et qui ont aujourd’hui quasi disparus : à Vega Sicilia elle est considérée comme une parcelle « musée ampélographique ».

Par ailleurs, 300 ha ont été plantés en arbres, avec 140.000 chênes pour l’utilisation du bois et 35.000 chênes liège pour la fabrication de bouchons. Grâce à ceci la biodiversité du domaine a augmenté de plus de 30%.

Le terroir est majoritairement argilo-calcaire selon l’emplacement des parcelles avec des sols plus ou moins complexes et profonds. En 1998, une étude approfondie a permis de mieux comprendre l’implantation des vignes : il en est ressorti qu’il y existe pas moins de 19 variations de terroir, ce qui ajoute évidemment de la complexité. Le nouveau chai, mis en service en 2010, permet d’en tenir compte avec la vinification parcellaire (plus compliquée mais aussi plus précise) et une gestion millimétrée des vendanges.

Après un strict contrôle de maturité de la parcelle, les vendanges se font manuellement, avec un premier tri des grappes dans la vigne. Les caissons de transport utilisés permettent une aération parfaite de la grappe et évitent l’écrasement des baies. Arrivé au chai, tout est mis en chambre froide à 3°C pour exclure tout début de fermentation prématurée et l’oxydation. Ensuite, les grappes passent sur une première table de tri pour parfaire la sélection commencée dans la vigne, puis après éraflage les baies sont triées sur une deuxième table, avant de finir leur voyage dans la cuve.
Rien n’est laissé au hasard afin que le raisin passe les différentes étapes le plus doucement possible. Une baie élevée avec soin et manipulée avec précaution a toutes les chances de donner un vin de premier ordre. Tous les transferts se font par gravité, il y a même une cuve « ascenseur » !

L’Unicò est fermenté en cuves de chêne, pendant que Valbuena fermente en cuve inox, le tout est thermorégulé bien entendu. La fermentation alcoolique ne dépasse pas les 32°C et permets une transformation en douceur, tout comme une extraction en délicatesse des couleurs et tannins. Ne sont utilisées que les levures autochtones, sélectionnées avec soin selon leurs qualités génétiques et fermentatives. Ensuite la fermentation malolactique et l’élevage se font différemment selon les cuvées, soit en barriques françaises pour l’Unicò, soit en cuve béton pour Valbuena.

Lors de l’élevage en barrique le vin change de fût plusieurs fois, afin d’optimiser sa capacité de vieillissement et « l’éduquer », c’est à dire lui permettre de fondre et d’intégrer le bois. Après un temps d’éducation, ils procèdent à la dégustation de chaque barrique, un pré-assemblage est réalisé et le vin transféré de barrique en cuve chêne dans un autre chai. Ici, il passera par une phase d’évolution plus lente et de repos, qui permet d’harmoniser et structurer le pré-assemblage.

Pendant toute la visite, une des choses les plus touchantes dans le discours de Xavier est le fait qu’il parle du vin comme d’un enfant : il faut l’élever avec attention, soin et douceur afin de lui permettre de s’exprimer au mieux !

Ils ont également leur propre tonnellerie, devant laquelle des merrains de chêne américain sèchent à l’air libre pendant 3 ans, régulièrement retournés afin de permettre un vieillissement homogène. L’atelier est traditionnel. Pour fabriquer les douelles le bois est scié et non pas fondu, afin d’éviter les arômes de coco typique du chêne américain, la chauffe est « à cœur » à la bourguignonne. Ils fabriquent entre 500 et 700 barriques par an, destinés surtout à l‘élevage de leur cuvée Pintia. Les barriques en chêne français sont achetées chez les meilleurs tonneliers en France. Ils ont même déjà testé le chêne hongrois et ont obtenu des résultats intéressants.

Vega Sicilia commercialise en allocation ou socio, les clients sont très fidèles. Les bouteilles sont étiquetées de façon à assurer une traçabilité totale, pour le respect du consommateur et dans l’intérêt de la Bodega qui souhaite éviter au maximum des reventes abusives et la spéculation. Il faut noter que le tarif de l’Unicò et des autres cuvées est incroyablement raisonnable, vu la notoriété du domaine et la qualité de leurs vins en général. Une bouteille spéciale accessible même aux rêveurs ayant un petit budget, comme moi !

Passons aux choses sérieuses. Autant dire que nous étions gâtés : dégustation des différentes cuvées Vega Sicilia, y compris le Reserva Especial. Un grand moment d’émotion !

Pintia 2009, 100% Tinta de Torro (un des multiples noms et variantes du Tempranillo)

Robe rubis, le nez est charmeur avec des fruits noir, cassis, cerise noire. En bouche beaucoup de fraîcheur, finesse des tannins, des fruits noirs expressifs de cassis et cerise noire, beaucoup d’élégance. C’est un vin direct, droit, gourmand, avec un fruité pur. Il exhale et est long en bouche.

A boire pour les impatients, ou encore à garder. Cette petite merveille devrait se trouver pour environ 20 € chez le caviste en Espagne. En France on peut trouver le 2007 pour 48€ (oups…) chez Lavinia.

*

Alion 2009, 100% Tempranillo

Robe de jeunesse rubis à reflets bleus, un nez épicé, de terre sèche, un peu de vanille, fruits noirs. En bouche beaucoup de fraîcheur, structuré avec des tannins de velours joliment accrocheurs, une charpente puissante mais maîtrisée, des fruits noirs. Il va gagner en vieillissant, à garder.

Ce vin de caractère vaut autour de 45€ en Espagne. Le millésime 2008 est disponible chez Lavinia pour 68€.

*

Macan Classico 2009

Cette cuvée expérimentale est le fruit d’une association entre la famille Alvarez et Benjamin de Rothschild. 2009 est le premier millésime qui sort sur le marché.

La robe est cerise noire, le nez très fruits noirs, cassis. En bouche beaucoup de fraîcheur, des tannins soyeux et fins, arômes de cassis et cerise, très fruité, droit, minéral. Ce vin est structuré en finesse, exhale en fin de bouche.

Très agréable et à apprécier dès à présent, qui vaut autour de 25€… en Espagne… Je n’ai pas trouvé d’info sur son prix en France.

*

Macan 2009

Et voilà le grand frère du Macan Classico.

Robe cerise noire, au nez de la terre sèche, résineux, cèdre, cigare. En bouche de la fraîcheur avec des tannins de velours accrocheurs en finesse, notes salines et de la minéralité, légère amertume en fin de bouche. Ce vin est un peu rugueux, dû à son jeune âge, mais délicieux et de belle facture.

Vin de caractère, à garder absolument encore une ou deux années au moins avant de l’apprécier, afin de lui donner le temps de s’arrondir.

Environ 45€ au Corte Inglès. Je n’ai pas trouvé d’info sur son prix en France.

*

Valbuena 5° 2008, assemblage Tempranillo (majorité), Merlot et un peu de Cabernet Sauvignon

Un millésime difficile pour le viticulteur, avec une récolte en diminution de 30%… Il vient des jeunes vignes qui seront plus tard utilisées pour l’Unicò.

Robe grenat, le nez s’exprime épicé, fruits noirs cassis et cerise, droit. En bouche de la fraîcheur, des tannins fins et soyeux, cassis, cerise noire, des fruits noirs de belle maturité, rond mais structuré, des notes salines et minéralité. Ce vin montre une belle finesse et un caractère bien affirmé.

On s’approche de la perfection. Environ 110€ chez Vins du Monde.

*

Unicò 2009, assemblage Tempranillo (majorité), Merlot et un peu de Cabernet Sauvignon, vieilles vignes

Robe grenat, un nez d’épices et résineux, cassis, myrtille. La bouche un peu fermée au début, beaucoup de fraîcheur et des tannins parfaits, notes salines et minéralité, fruits noirs. Un vin qui exhale, profond, complexe, avec un potentiel énorme, droit, structuré en finesse avec beaucoup de corps et grandeur. A garder impérativement, jusqu’à 10 ans, pour l’apprécier dans toute sa splendeur.

Un vin qui met les étoiles dans les yeux et le feu à vos papilles, bref qui fait rêver.

Environ 200€ en Espagne, 275€ chez Vins du Monde. Si vous êtes en Espagne, il serait un crime de ne pas revenir avec au moins une bouteille : pour les grands événements dans votre vie !

*

Reserva Especial, qui sera commercialisé en 2014

C’est un vin élaboré à part, constitué d’un assemblage de plusieurs millésimes, mais uniquement des meilleurs vins.

La robe grenat, au nez des épices, cigare, vanille, cèdre, gourmand, une note anisée. En bouche de la fraîcheur et des tannins fondus, chocolat, cerise noire, cassis, mûre, myrtille, épices, poivron grillé, anisé. Un vin à part et un monde en soi.

A apprécier (et dans ce cas carafer) ou encore à garder. Il va continuer à se développer et complexifier.

*

Une dégustation unique, une expérience. Leurs vins forment une famille, comme frères et sœurs, qui se ressemblent tout en étant différents : à chacun son caractère autour d’une fraîcheur et une structure qui s’ouvre comme un éventail, plus ou moins selon les cuvées, mais autour d’une même racine. On dirait l’expression parfaite de toutes les facettes de leur terroir. Vega Sicilia à l’art d’allier le passé et le futur dans le vin. C’est grand !

http://www.vega-sicilia.com

Et voici également le lien de Catherine, une bloggeuse de talent qui a aussi partagé cette expérience superbe : http://unefemmedesvins.typepad.comIMG_4017 IMG_4042 IMG_4018 IMG_4019 IMG_4040 IMG_4036 IMG_4050 IMG_4059 IMG_4055 IMG_4062 IMG_4067 IMG_4063

Publicités
Catégories :Wine UncoveredTags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1 commentaire

  1. Merci pour le lien Birte, j’ai bien aimé ton post, je me suis rappelée des détails que je n’ai pas notés. A bientôt !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :