Des vins de Tonnerre & Epineuil #2 : Dominique Gruhier, Le Petit Béru, Domaine Fournillon et Dampt Frères



Comme promis, voici la suite de la visite du vignoble Tonnerrois. Des petits vins superbes, que je vous encourage une fois de plus à trouver d’urgence chez votre caviste ou au domaine directement !

Etape 3 : Domaine de l’Abbaye du Petit Quincy, un vignoble historique en certification bio

L’Abbaye cistercienne du Petit Quincy fût fondée en 1212 (ce qui fait la coquette somme de 800 ans d’âge), en tant qu’annexe de l’abbaye de Quincy. Après une période de 300 ans de stabilité, l’abbaye fût quasi détruite au 16ème siècle, puis a connu une histoire plutôt mouvementée jusqu’à la fin du 19ème siècle, arrivée du phylloxera et l’arrêt quasi total de toute activité viticole. Ce n’est qu’en 1990 que l’activité viticole renaît réellement, avec l’installation de la famille Gruhier sur le domaine et la restauration de la vigne et du patrimoine. Le sympathique et très accessible Dominique Gruhier, avec son allure de premier de la classe qui lui vient certainement de sa vie pré-vin (car lui aussi est un reconverti), a pris les rennes du domaine et fait du beau travail sur les 27ha de vignes qu’il possède aujourd’hui sur Epineuil, Tonnerre et Chablis.

IMG_8990

Bourgogne Tonnerre 2011 : 100% Chardonnay, élevé à 90% en cuve et 10% en fût de chêne de plusieurs vins

Un joli nez minéral et d’agrumes, qui fait beaucoup penser au grand voisin Chablis. En bouche de la fraicheur et de rondeur, des notes de miel de forêt, agrumes et zeste d’agrumes, des notes épicées avec une pointe d’amertume, le tout complété par une jolie minéralité. Un vin ample et bien fait !

Vous pouvez le carafer environ 1h, la température de service idéale sera 10 à 12°C

A déguster dès à présent

Garde : 4 à 10 ans

Accord mets : le vigneron propose de le servir avec du jambon persillé (une spécialité du coin), des rillettes, de la charcuterie ou des plats de fruits de mer.

Prix : 9,50€ au domaine

*

Bourgogne Epineuil Rosé 2012 : assemblage de Pinot Gris & Pinot Noir, élevé en cuve

Un joli nez de pamplemousse et de groseille. En bouche de la fraicheur et de rondeur, avec un côté rond et aromatique enjoué, des arômes de pamplemousse, fraise et groseille, et une note étonnante de croûte de baguette (mais bien intégrée, un peu comme la tartine matinale à la confiture). Un Rosé à apprécier entre amis lors d’un repas bon enfant.

Pas besoin de le carafer, la température de service idéale sera 10 à 12°C

A déguster dès à présent

Garde : 2 à 5 ans

Accord mets : le vigneron propose de le servir avec une terrine d’escargots, de la fougasse aux olives ou des antipasti italiens. Sinon la cuisine japonaise style Yakitori.

Prix : 12,00€ au domaine

*

Bourgogne Epineuil Rouge 2012 : 100% Pinot Noir, élevé à 90% en fût de chêne de plusieurs vins et 10% en fût de chêne neuf

Le nez n’est pas très expressif, mais en bouche il se montre bien plus causant. De la fraicheur fruité, avec des arômes de terre et de fruits rouges et noirs, des tanins très souples et une note épicée. C’est un vin facile d’accès avec un boisé vraiment bien intégré. Il aura cependant encore besoin d’un peu de temps pour mieux se fondre et révéler sa nature complète.

A carafer pendant 1 heure, la température de service idéale sera 14 à 16°C

Un vin qu’il faut attendre encore un peu avant de pouvoir l’apprécier à sa juste valeur (2015).

Garde : 4 à 8 ans

Accord mets : le vigneron propose de le servir par exemple avec du lapin à la Dijonnaise ou encore des cailles farcies aux raisins (recette sur son site).

Prix : 10,50€ au domaine

*

Bourgogne Epineuil 2012 Côte de Grisey : 100% Pinot Noir, élevé en fût de chêne de plusieurs vins

Un nez discret et de fruits rouges, en bouche la même retenue. Une belle fraîcheur, des tanins fins et de velours, ce vin se montre serré et plus compact, de belle facture. C’est un vin intéressant, qui aura besoin d’encore un peu de temps pour se faire et se montrer sous son meilleur jour. Une valeur sûre pour votre cave.

A carafer pendant 2 à 3 heures facilement, la température de service idéale sera 14 à 16°C

Un vin qu’il faut attendre encore un peu avant de pouvoir l’apprécier à sa juste valeur (au moins 2015).

Garde : 6 à 12 ans

Accord mets : le vigneron propose de le servir avec des œufs meurette, mais il tiendra tête également à votre cassoulet préféré.

Prix : 12,50€ au domaine

*

Bourgogne Epineuil 2011 Cuvée Juliette : 100% Pinot Noir, élevé à 90% en fût de chêne de plusieurs vins et 10% en fût de chêne neuf

Le nez s’exprime tout en fruits rouges, fraise, framboise. En bouche il se montre également joliment fruité comme au nez, avec un côté enjoué et aérien qui lui sied bien. Des notes épicées le complètent bien. C’est un vin charmant et très agréable. A déguster en bonne compagnie.

Pas besoin de le carafer, la température de service idéale sera 14 à 16°C

A boire dès à présent

Garde : 3 à 5 ans

Accord mets : le vigneron propose de le servir comme son Epineuil Rouge, avec du lapin à la Dijonnaise ou encore des cailles farcies aux raisins

Prix : 18,00€ au domaine

*

Bourgogne Epineuil 2010 L’Ame des Dannots : 100% Pinot Noir, élevé à 90% en fûts et demi-muids et 10% en fût de chêne neuf

Le nez est gourmand, épicé avec carrément des notes de pain d’épices. En bouche il se montre frais et fruité, avec des tanins fins et souples, d’une belle structure en finesse en général. C’est un vin gourmand qui a du caractère, et qui une fois de plus mérite que l’on l’attende un peu.

A carafer pendant 2 à 3 heures facilement, la température de service idéale sera 14 à 16°C

Un vin qu’il faut attendre encore un peu avant de pouvoir l’apprécier à sa juste valeur (au moins 2015).

Garde : 5 à 15 ans

Accord mets : le vigneron propose de le servir avec un coq au vin ou bien un pot au feu à la joue de bœuf

Prix : 18,00€ au domaine

*

Etape 4 : Domaine du Petit Béru, des vins de charme et une exploitation agricole à l’ancienne

Alors qu’au début du 19ème siècle la plupart des vignerons étaient surtout des agriculteurs qui pratiquaient la polyculture, c’est aujourd’hui presque une exception en France. En revanche, la famille Rouyer perpétue cette tradition. Mais pas seulement : Micheline est une férue de volatiles et élève pour le plaisir et la beauté des animaux un assortiment impressionnant de différentes races (poules, paons, et certainement d’autres que je n’ai pas eu le temps de voir car il faisait déjà nuit quand j’y suis arrivée). Et à la tombée de la nuit, tout ce beau monde niche dans des arbres, tels que des fruits à plumes dodus, chantant la disparition de l’astre du jour. N’ayant jamais vu un tel spectacle, j’étais subjuguée et amusée. Mais revenons à nos moutons.

La famille a implanté la vigne dès 1990 et depuis 2006 leur fils Christian a rejoint l’exploitation vinicole du domaine de petite taille : 4ha60 en tout. Le résultat est vraiment convaincant et à recommander.

*

Bourgogne Tonnerre 2011 : 100% Chardonnay, élevé en cuve

Le nez est très minéral et agrumes, en bouche il dévoile une belle palette aromatique de pamplemousse, agrumes et zeste, une pointe de miel et beaucoup de croquant. Un vin droit, minéral et ciselé, qui tient facilement la comparaison avec son grand frère de Chablis. Un vin coup de cœur, un régal à un prix défiant toute concurrence.

Pas besoin de le carafer, la température de service idéale sera 10 à 12°C

A déguster dès à présent

Garde : 2 à 5 ans

Accord mets : Un compagnon idéal pour les huîtres ou des plateaux de fruits de mer.

Prix : 6,20€ au domaine

*

Bourgogne Rosé 2011 : 100% Pinot Noir, élevé en cuve

Au nez fruité de fraise et cerise, un peu bonbon. En bouche rond, enjoué et fidèle au nez. C’est un vin simple, frais et équilibré, idéal pour une soirée en toute simplicité.

Pas besoin de le carafer, la température de service idéale sera 10 à 12°C

A déguster dès à présent

Garde : 2 à 3 ans

Accord mets : Un compagnon idéal pour les salades, la cuisine du proche orient ou encore japonaise.

Prix : 6,00€ au domaine

*

Bourgogne Rouge 2011 : 100% Pinot Noir, élevé en cuve

Un nez fruité de fraise, cerise et une pointe de pruneaux. La bouche est fruitée et fidèle au nez, ronde, fine, simple, les tanins fins et soyeux. Un vin de plaisir et facile à associer à une grande variété de plats.

Pas besoin de le carafer, la température de service idéale sera 14 à 16°C

Un vin à boire dès à présent.

Garde : 3 à 6 ans

Accord mets : c’est un vin qui s’accordera aussi bien avec les viandes blanches et rouges et les poissons à chair rouge.

Prix : 7,50€ au domaine

*

Bourgogne Rouge 2011 : 100% Pinot Noir, élevé 100% en fût de chêne de plusieurs vins

Au nez des arômes gourmands et fruités. En bouche rond et souple, des tanins tout en finesse, une pointe vanillée, fruits rouges, épicé, des notes de résineux, une pointe d’amertume qui valorise l’ensemble. Un vin intéressant et bien fait qui se termine toute en finesse.

Le carafer 1 heure lui permettra de bien s’ouvrir, la température de service idéale sera 14 à 16°C

Un vin à boire dès à présent.

Garde : 4 à 8 ans

Accord mets : c’est un vin qui s’accordera bien avec les viandes rouges

Prix : 8,00€ au domaine

*

Etape 5 : Domaine Fournillon, gardien d’un trésor de très vieilles vignes

Ce domaine familial depuis plusieurs générations, caché dans un petit village perdu au milieu des champs et non pas des vignes, ne se distingue à premier abord en rien des exploitations agricoles du coin. Ce domaine est d’ailleurs le seul à y produire du vin. Sauf qu’il possède, par miracle, quelques parcelles de très vieux Chardonnay franc de pied qui ont survécu au phylloxera (qui n’a pas dû apprécier le sol argilo-sablonneux) et dont les ceps plantés au milieu du 19ème siècle affichent aujourd’hui un âge vénérable : quasi 200 ans. Une vraie rareté, non seulement pour le coin, mais pour la France entière. Ils en prennent soin, et si jamais un pied meurt il est remplacé par marcottage. Ceci a permis de sauvegarder ce petit patrimoine incroyable sans le modifier. Bon, je ne vous cache pas que j’étais d’abord un peu dubitative, alors j’ai fait le tour du pâté de maison pour voir de mes propres yeux : et voilà que je suis tombée nez à nez avec cet ensemble de petites parcelles de vigne exceptionnelle qui ne fait même pas un hectare (41 ares en tout). Pas de doute, c’est un petit jardin d’Eden pour tout ampélographe et une veine pour tout amoureux de vin ! Par contre, il faut prévoir des bottes pour la visite, terrain argileux qui adore transformer vos chaussures en stations de stockage de boue oblige… (prenez aussi un casque et un gilet pare-balle, car pendant que j’arpentais les parcelles, les voisins, mâles plus ou moins jeunes en mal de distraction et une overdose de testostérone dans le sang, faisaient un concours de tir à la carabine en plein milieu de la ferme voisine, directement dans les habitations et juste à côté de la vigne. Vive les joies de la campagne !). Mais mise à part cette anecdote, aucun souci pour visiter la cave du domaine et acquérir quelques bouteilles !

IMG_9077

Bourgogne 2010 : 100% Chardonnay, élevé en cuve

Le nez ne s’exprime pas, mais la bouche se montre fraîche et serrée, sur les notes d’agrumes et une pointe de miel, un arôme un peu crayeux, minéral et salin. C’est un vin simple et bien fait, idéal pour accompagner un repas sans chichis.

Pas besoin de le carafer, la température de service idéale sera 10 à 12°C

A déguster dès à présent

Garde : 2 à 4 ans

Accord mets : Le vigneron le recommande en apéritif ou pour accompagner crudités, asperges, poissons ou viandes blanches en sauce et les fromages à pâte cuite.

Prix : 5,20€ au domaine

*

Bourgogne 2010 Cuvée de l’Empereur : 100% Chardonnay, élevé en cuve

Voilà le fameux vin fait à partir des raisins des ceps très vieilles vignes. Je salue vraiment qu’ils ont eu la bonne idée de ne pas assembler d’autres vins d’autres parcelles avec. Vous avez donc le privilège de déguster un Chardonnay unique, différent de ce que vous connaissez, avec un profil vraiment intéressant. Un saut dans le temps en une gorgée, et vous voilà dans l’univers d’un cépage sans intermédiaire de porte-greffe.

Le nez est fermé, et en bouche une belle surprise : fin, frais, très élégant, avec des notes d’agrumes et une pointe de miel. Et pourtant, pas du tout identique au Bourgogne ci-dessus dégusté, pourtant d’un profil de description similaire. Une nette impression de profondeur qui ne s’exprimera qu’avec le temps, un peu comme le Chasselas qui jeune n’est souvent pas très intéressant, mais qui avec le temps développe un nuancier aromatique tout en complexité et délicatesse en gardant une belle jeunesse. Un vin vraiment intéressant, qui mérite sa place sur votre table aujourd’hui, demain ou dans 10 ans.

Vous pouvez le carafer, la température de service idéale sera 10 à 12°C

A déguster dès à présent

Garde : 5 à 20 ans (le vigneron donne l’apogée à 7 ans, mais je pense qu’il peut aller nettement plus loin si vous le gardez correctement en cave)

Accord mets : Le vigneron le recommande en apéritif ou pour accompagner les escargots, crustacés, poissons et volailles en sauce, tout comme l’andouillette, le fromage de chèvre et les fromages à pâte cuite.

Prix : 7,10€ au domaine

*

Bourgogne Epineuil Rosé 2011 : 100% Pinot Noir, rosé de saignée élevé en cuve

Le nez est fermé. En bouche il se montre frais, simple et gourmand, très fraise et une pointe d’astringence. Un vin de soif et festif.

Pas besoin de le carafer, la température de service idéale sera 10 à 12°C

A déguster dès à présent

Garde : 2 à 3 ans

Accord mets : Le vigneron le recommande en apéritif ou pour accompagner salades composées, La charcuterie, les pizzas, brochettes et viandes grillées. Il s’accordera aussi avec les escargots et les poissons en sauce.

Prix : 5,50€ au domaine

*

Bourgogne Epineuil 2011 : 100% Pinot Noir, élevé en cuve

Et encore le nez fermé (ça à l’air d’être une signature de leurs vins jeunes). En bouche il est frais, avec des tanins souples mais présents, des notes de fruits rouges, une texture serrée et une certaine minéralité, voir un peu salin. C’est un vin encore un peu jeune, mais agréable.

A carafer une heure lui fera du bien, la température de service idéale sera 14 à 16°C

Un vin à boire dès à présent.

Garde : 4 à 7 ans

Accord mets : Le vigneron le recommande particulièrement avec de la volaille rôtie. Sinon, sur la charcuterie, les gratins de légumes ou les fromages à pâte cuite.

Prix : 7,00€ au domaine

*

Etape 6 : Domaine Dampt Frères, la déception dans la série… (il en fallait bien une)

Un domaine familial qui produit sur 13 communes une quantité et variété impressionnante de vins. Et bien, dans ce cas et comme souvent la quantité nuit clairement à la qualité. J’ai eu nettement l’impression qu’il s’agit avant tout de faire des vins commerciaux, sans supplément d’âme et sans finesse. En gros des vins sans conviction. Sur tous les vins dégustés, il n’y a que deux qui ont à peu près trouvé grâce à mes papilles. Pourtant, ils collectionnent les médailles de concours : j’ai vraiment du mal à le concevoir, surtout après avoir dégusté pleines de pépites tellement plus abouties chez leurs voisins bien plus petits. A se poser des questions sur les pertinences des résultats de certains concours… Ceci dit, je ne me prononce que sur les vins dégustés desquels j’avais exclus les Chablis. Je vous encourage alors de vous faire votre propre opinion, car après tout tous les goûts sont dans la nature !

Donc pas de compte rendu pour cette dégustation, à part la liste des vins dégustés :

Vins rouges : Epineuil Rouge 2011, Bourgogne Rouge 2011, Epineuil « Les Beaumonts » 2009, Bourgogne Rouge « Racineuil » 2011, Irancy 2011

Vins blancs : Saint Bris 2011 (qui était le plus intéressant de tous), Bourgogne Tonnerre 2012 (ok également), Bourgogne Tonnerre « Clos du Château » 2012

*

*

J’espère que vous avez dès maintenant autant envie de goûter ces vins simples, accessibles et au rapport qualité/prix incroyable. Evidemment, avec 6 domaines de visités je n’ai fait qu’effleurer le Tonnerrois, qui compte en tout 24 exploitations vinicoles. La suite des aventures et de visite se fera au printemps. Je ne manquerais alors pas de partager les découvertes et notes avec vous.

 D’ici là : Cheers !

Pour les curieux qui veulent en savoir plus sur les domaines :

http://www.bourgognevin.com/fr/

http://www.domainedupetitberu.com

http://www.domaine-fournillon.com

 http://emmanuel.dampt.pagesperso-orange.fr/domaine.htm

Catégories :Les Meilleures Adresses, Wine UncoveredTags:, , , , , , , , , , , , , , , , , , , ,

1 commentaire

  1. mr et madame fournillonisabelle patrick et leurs trois enfants aime le vin de lorraine amicalement mr fournillon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :