Vins de Loire #3 : Domaine aux Moines et le Clos Cristal – deux domaines de l’Excellence



Comme promis, aujourd’hui la suite des dégustations angevines. Il y a deux domaines qui frisent l’Excellence, chacun dans son domaine : un sur Savennières, qui produit de magnifiques blancs sur La Roche aux Moines. Le deuxième sur Saumur Champigny, avec des rouges sublimes de garde et un patrimoine unique.

Ces deux domaines produisent des vins surtout de garde. Alors je lance un appel : achetez plusieurs bouteilles si vous pouvez, ouvrez une jeune si vous êtes vraiment impatients, mais mettez les autres dans votre cave. Boire ces vins trop jeunes revient et ne regarder et percevoir que la moitié d’un tableau d’artiste, et l’artiste dans ce cas est le vigneron. Alors au lieu de boire un tableau inachevé, patience ;P

Et maintenant : Bonne lecture !

DOMAINE AUX MOINES (AOC Savennières – Roche aux Moines)

Ce domaine a la chance de se trouver sur un terroir exceptionnel : le lieu-dit La Roche aux Moines à Savennières. Une vue imprenable sur Loire et un microclimat et terroir favorables à la production d’un grand vin.

La famille Laroche (est-ce un hasard ??) rachète en 1965 les vignes à Guy Lagrange. Depuis 2009 ils sont en conversion vers l’agriculture biologique. D’abord c’est Monique, aujourd’hui une pimpante dame aux cheveux blancs, qui s’efforce de donner au Chenin son expression authentique sur un terroir complexe et unique. Aujourd’hui c’est Tessa, sa fille, qui perpétue la tradition avec excellence. J’ai comme l’impression que les deux travaillent toujours ensemble d’une certaine façon, selon le principe : l’Union fait la force.

IMG_9326

D’ailleurs, ils ont agrandi et adapté leur chai pour permettre une vinification parcellaire et par tri (c’est carrément du luxe et le rêve de plus d’un). On va peut-être pouvoir s’attendre à quelques cuvées parcellaires dans le futur ? Affaire à suivre…

IMG_9322

Autre point important : ils récoltent quand les raisins ont une belle acidité naturelle, ce qui a pour conséquence de bloquer les bactéries qui déclenchent la fermentation malolactique (celle qui vient après la fermentation alcoolique et qui transforme l’acide malique en acide lactique). Car ce qu’ils cherchent avant tout c’est la pureté du fruit et de l’expression du terroir, accompagnés d’une belle fraîcheur croquante. Le résultat se déguste les étoiles dans les yeux et les papilles en éveil.

Le Berceau des fées 2013 – blanc – 100% Chenin

A boire dans sa jeunesse

Ce vin est issu de toutes jeunes vignes de moins de 5 ans d’âge. Ils ont été plantés en 2010 en palissé et en 2011 avec une sélection massale faite ensemble avec Lilian Berillon (le meilleur pépiniériste de France).

Il est encore un peu vert, mais montre déjà une belle matière, avec des notes de miel et de cire, d’agrumes et qui déploie surtout une fraîcheur désaltérante. Très prometteur, et pour le moment à boire jeune. Vous cherchez une bouteille pour rafraîchir les nuits d’été ? C’est tout trouvé !

*

Domaine aux Moines 2012 – blanc – 100% Chenin

A boire dès 2015, garde facilement jusqu’à 2025 au moins

C’est un très beau Savennières, épicé, tendre et frais, avec une texture en bouche qui rappelle le croquant. Des arômes d’agrumes et notes de cire et de miel, c’est à la fois rond et ample, dense et structuré, avec une fin de bouche minérale et épicée. Un vin superbe, qui est déjà accessible, mais qui va durer dans le temps et récompenser par une grande complexité ceux qui sauront l’attendre.

*

Les Moines 2011 – blanc – 100% Chenin

A boire dès 2015, garde facilement jusqu’à … très loin

Ce vin a été élevé 24 mois en barriques et n’est pas encore en bouteille. Il a été soutiré et à présent il pose sagement dans une cuve, en attente de fondre le boisé de son élevage pour n’en faire plus qu’un. Ce vin rappelle pour le moment un vin de Jura à base de Savagnin (cépage qui est par ailleurs un des parents du Chenin). Il est épicé et chaleureux, avec des notes de cire, miel et noix, tendu et minéral. Cela fera un grand vin de garde.

*

Les Moines 2010 – blanc – 100% Chenin

A boire dès 2015, garde facilement jusqu’à … très loin

C’est le grand frère du 2011, élégant et aérien, dont l’aromatique se développe en milieu bouche, porté par les épices, la cire, le miel, les agrumes, joliment serré, salin et très minéral en fin de bouche. De toute beauté et évidemment aussi de grande garde.

*****

*****

CLOS CRISTAL / Hospices de Saumur (AOC Saumur-Champigny)

Le Clos Cristal est un domaine historique, classé Monument Historique en 2011. Antoine Cristal acquiert en 1886 le Château de Parnay, à l’âge de 50 ans et déjà un riche passé derrière lui, puis d’excellentes relations dans la poche. Il fût un proche de Clemenceau, Rodin, Gambetta et Jules Ferry. A peine 20 ans plus tard il fournit les cours royales d’Angleterre, du Japon et de Russie. Son secret ?  C’était un travailleur, perfectionniste et libre penseur. Il fît construire vers 1900 des murs parallèles à l’intérieur du Clos, avec une orientation nord/sud. Une initiative unique et totalement inhabituelle. Il ne s’arrêta point à cette invention. Il planta de la vigne côté nord, fît percer le mûr pour y faire ressortir la vigne côté sud. Malin comme un renard, cela lui a permis de planter un deuxième rang en quinconce côté sud du mur, et donc de doubler le nombre de pieds… Au total il y en a environ 3000. Le but : jouer sur maturité des raisins. Le mûr emmagasinant la chaleur du soleil pendant le jour, il la libère le soir et permet d’obtenir une maturation plus rapide des baies, avec entre 3 à 4 semaines d’avance sur le restant de l’appellation. Et évidemment un grand avantage dans les années difficiles. Le Clos englobe environ 8ha de vigne, uniquement planté en Cabernet Franc. Son système de mûr ingénieux lui a permis de produire un vin rouge de grande qualité et de lui redonner ses titres de noblesses dans une région surtout reconnue pour ses vins blancs.

IMG_9260

Etant célibataire, il lègue en 1928 le domaine aux Hospices de Saumur, certainement dans l’espoir d’y voir naître un deuxième Hospices de Beaune. Il décède en 1931 et le domaine, en possession d’une administration publique pas forcément sensible à la beauté de cet héritage, connaît bien des hauts et des bas (surtout des bas en fait). Il est aujourd’hui encore géré par les Hospices de Saumur, mais toute la gestion est maintenant revenue au sein du domaine. Eric Dubois, qui le gère depuis vingt ans, a mis en place ce qu’il faut pour permettre de retrouver la gloire d’antan. En agriculture biologique depuis 2001, une grande partie du vignoble est travaillé à cheval pour éviter le tassement du terroir (sable sur roche calcaire).

Un point amusant : Antoine faisait déjà des vins naturels à l’époque, avec tout ce que cela implique. Il écrit en 1905 que l’uniformisation des vignobles ne plairait qu’aux américains. Un visionnaire.

Aujourd’hui, le résultat de cette jolie graine semée tient en un seul mot : Sublime !

Clos Cristal 2012 – rouge – 100% Cabernet Franc

A boire dès 2015, garde facilement jusqu’à 2020

Les raisins viennent des pieds plantés normalement, c’est à dire hors murs. L’élevage se fait pendant 11 mois en cuve, pour bien garder son caractère fruité.

C’est un vin structuré et bien construit, avec une belle typicité du cépage. Un vin de garde joliment fruité, qui pour le moment est encore en retrait et auras besoin de temps pour s’exprimer pleinement.

*

Clos Cristal 2011 – rouge – 100% Cabernet Franc

A boire dès 2015, garde facilement jusqu’à 2020

En bouche il se montre frais et bien construit, avec des notes de réglisse et de poivre, cuir et café noir, le tout sur les fruits noirs. C’est un vin aux tanins de velours qui n’attend qu’à s’épanouir avec le temps.

*

Les Murs 2012 – rouge – 100% Cabernet Franc

A boire dès 2015, garde facilement jusqu’à 2025 au moins

Comme son nom l’indique, il est issu de ses fameuses vignes adossées aux murs. Avec environ 3500 bouteilles produites en 2012, c’est une petite récolte.

Il montre une belle palette aromatique : réglisse, cerises noires, cassis et myrtilles, des tanins de velours, une structure faite pour le porter loin, une fin de bouche qui exhale tout son potentiel. Superbe !

*

Boutifolle 2010 – rouge – 100% Cabernet Franc

A déguster dès à présent.

Cette cuvée spéciale est élevée en demi muid de 600l pendant environ 24 mois.

Du fruité, de la densité et de la rondeur accueillent dès la première gorgée. C’est gourmand, aux fruits noirs avec une trame tannique très fine. Un vin très bien fait, riche et généreux, qui vient en complément des deux autres cuvées.

*****

*****

J’espère que ces lectures vous ont donné l’envie de goûter ces nectars divins. Si oui, je suis comblée et j’espère que vous le seriez également.

A très bientôt pour de nouvelles aventures, cette-fois du Beaujolais qui ne fait pas que des vins oubliables, bien au contraire.

Cheers !

PS : Ne pas oublier de citer Jacky Blot et son Domaine de la Taille aux Loups, un autre qui excelle, mais qui a déjà beaucoup de presse. Alors je n’ajoute qu’une photo… juste pour vous donner envie !

IMG_9290

Catégories :Wine UncoveredTags:, , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :