La Révolution d’un seul Brin de Paille



Il y a des livres que l’on aime, d’autres que l’on oublie. Et puis, il y a ceux qui bouleversent toutes nos certitudes avec douceur et détermination.

« La Révolution d’un seul Brin de Paille » du japonais Masanobu Fukuoka (1914 – 2008) est de ceux-là. Microbiologiste, spécialiste en phytopathologie, il était d’abord un scientifique avant de réaliser que l’agriculture moderne était non seulement une voie sans issue, mais foncièrement autodestructrice. C’était en 1939. Il avait tout juste 25 ans.

Il quitte son travail, son confort, erre un temps puis retourne chez lui, à Shikoku, sur la ferme de son père, pour mettre en pratique ce qu’il pensait être la seule voie possible : l’agriculture « sauvage ».

Agriculture sauvage ? Cet homme brillant en a fait une toute autre interprétation que celle que l’on pourrait croire au premier abord : elle est la façon la plus simple, efficace et civilisé qui soit pour interagir avec notre environnement et cultiver la terre.

Sans artifice aucun, il donne une vision de l’agriculture aux antipodes de la science moderne. Si vous pensez maintenant qu’il a remis au goût du jour les techniques de nos arrière-grands-parents, vous faites fausse route.

Sans grande surprise, pendant longtemps on le prenait pour un original. Ses pratiques culturales suscitaient l’incompréhension. D’ailleurs au départ, il lui a fallu toute une série d’échecs avant de trouver la synergie parfaite entre la Nature et l’Homme. Puis ses résultats commencèrent à étonner. Bon nombre de chercheurs contemporains vinrent le voir. Sa détermination, et surtout ses résultats très compétitifs, en ont dérangé plus d‘un, et il est arrivé qu’on lui fasse très clairement comprendre que son travail visionnaire et intransigeant dérangeait.

Cette révolution d’un seul brin de paille est née d’une détermination, d’une capacité d’observation, de compréhension, d’écoute et de remise en question hors du commun. Bien plus sophistiquée et aboutie que les théories de Rudolf Steiner (que je respecte pourtant beaucoup), la pratique de Fukuoka est complète, globale, à la portée de tous, bref, un trait de génie et le plus beau pied de nez qui soit à l’industrie chimique, agro-alimentaire et biotechnologique.

Elle prouve que la terre, pour peu que l’on respecte ses cycles et que l’on soutient ses équilibres intelligemment, est capable de produire, sans aucun intrant, sans pollution et en favorisant la biodiversité, une récolte saine et vigoureuse digne des plus belles brochures marketing des géants de l’agrochimie. Et ce en autosuffisance totale et avec les outils les plus simples, sans se ruiner la santé, ni ses dimanches.

Édité pour la première fois en 1975, cette lecture est tout simplement une révélation. L’introduction à l’agriculture sauvage ne risque pas de prendre une ride de sitôt. C’est un ouvrage duquel devrait s’inspirer chaque agriculteur en activité. Que l’on cultive de la vigne, du café ou du blé. Que l’on cultive 3 hectares ou 350.

C’est une révolution incroyablement efficace. Masanobu Fukuoka nous a laissé un héritage visionnaire, mais aussi résolument contemporain. Tout ce dont nous avons besoin est « notre » brin de paille, une écoute attentive et du courage fait mains.

À lire sans tarder et à mettre en pratique sans modération. Cheers !


La révolution d’un seul brin de paille

Écrit par Masanobu Fukuoka

202 pages

Guy Trédaniel Éditeur

Prix : 14,90€

ISBN 978-2-844445-624-3

Soyons solidaires, achetons-le chez le Libraire du coin et non pas chez vous-savez-qui-avec-un-grand-A

IMG_1490.jpg

 

 

Publicités
Catégories :Culture & Vin, Wine UncoveredTags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :