Le Muscat Beaumes de Venise est un grand musicien



Ma première visite au Domaine des Bernardins, niché au coeur du village de Beaumes de Venise, fût une expérience contradictoire. C’était il y a environ trois ans. Un jardin magnifique, écrin fleuri et verdoyant, soignée par une main attentionnée. Presque aussi beau que les jardins de la maison de Claude Monet, à Giverny. Mais en beaucoup plus petit évidemment. Plus qu’un fleuron, j’avais l’impression de mettre les pieds chez une fleur de l’appellation.

L’accueil par contre fût une véritable catastrophe, à la limite de la politesse. Quelle déception. On m’a fait attendre, puis j’ai été reçu par une personne ayant visiblement l’humeur en berne, pire qu’un drapeau mouillé par la pluie un jour sans vent. Aucun sourire, et la très nette impression d’être au bon endroit au mauvais moment.

Les vins étaient beaux, mais de nature belliqueuse mes papilles se sont rebiffées. Impossible de les apprécier à leur juste valeur. Une preuve en plus que la qualité de l’accueil est VRAIMENT importante…

Mais l’eau coule sous les ponts, on avance, grandit et souvent… on oublie.

Hier soir, un cher ami m’a fait goûter un Muscat Beaumes de Venise à l’aveugle. Quelle bonne idée. Comme ça, aucune pensée parasite possible. Juste un regard émerveillé sur le liquide dans mon verre. Grandiose.

Un parfum de raisins frais, de rose à peine éclose, d’une délicatesse exquise.

En bouche, une texture qui m’a fait penser à ce fameux satin cuir, tissu en soie épais et chatoyant souvent utilisé dans la Haute Couture. Lisse et ample, dessinant des courbes sensuelles sur le palais, avec à la fois fermeté et souplesse. Un équilibre redoutable entre fraîcheur et douceur, d’une grande élégance. Sans parler des arômes, complexes, qui se composent gracieusement en bouche pour s’harmoniser à la fin en construisent une sorte de caisse de resonance musicale et fruité. Quoiqu’encore un peu timide. À en rougir de plaisir. De la musique pour les papilles, et un vin qui va devenir grand en vieillissant.

En un mot : sublime.

Bon, cher Domaine des Bernardins, à mon prochain séjour dans le sud, je repasse vous voir. Et l’accueil a intérêt à être à la hauteur de vos vins. Laissez les épines de cactus au placard. Sinon ça va barder et il faudrait me faire goûter touuuuus vos échantillons ;)

Cheers !

Et voilà le fautif de ce plaisir gustatif inattendu, en millésime 2013. À servir frais (mais pas froid). Et recommandé chaudement à tous mes lecteurs !

IMG_2452

PS : je préfère tout de même spécifier qu’une malheureuse expérience d’accueil ne reflète pas forcement une réalité permanente sur place. L’ami de hier soir, justement, m’a assuré que la famille était très accueillante et qu’il n’a jamais eu à se plaindre, au contraire. Ce qui est rassurant. J’ai hâte de voir ça !

***

Infos pratiques :

Domaine des Bernardins

EARL Cave Castaud

138 Avenue Gambetta

84190 Beaumes de Venise

Tél : 04 90 62 94 13 Fax : 04 90 65 01 42

contact@domaine-des-bernardins.com

***

Coordonnée GPS

Lat. N44 °07’17.8’’ Long. E005 °01’55.3’’

***

Site web

http://www.domaine-des-bernardins.com/domaine.php

Catégories :Wine UncoveredTags:, ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :