Foire aux Vins 2016 – Les pépites de Monoprix



Les Foires aux Vins, FAV en bref, bonheur des uns, malheur des autres. Toujours forts discutées sur les réseaux sociaux car considérées par certains prescripteurs d’opinion comme l’incarnation du mal de tout ce que peut représenter la Grande Distribution (GD), je préfère considérer les FAV comme un formidable tremplin pour le novice ou l’amateur occasionnel de partir à la découverte du vin et de dénicher quelques pépites. Il faut toujours un point de départ, quitte à devenir plus pointu par la suite et encouragé par les découvertes, on pousse la porte du petit caviste de quartier qui saura conseiller et guider au mieux le curieux non-averti à la recherche d’une bonne quille.

En attendant, il est clair que les équipes de la GD ont bien cerné un marché en pleine évolution et ont su adapter leur stratégie d’achat de vin. Pour certains, comme Système U et Monoprix, les équipes sont composées de vrais passionnés qui ont fait progresser depuis quelques années la sélection d’une manière remarquable. Certes, tout n’est pas rose, mais en dégustant la sélection établie pour les FAV, je peux confirmer sans rougir que cela vaut le détour au moins chez ces deux enseignes.

Monoprix organise très judicieusement tous les ans une dégustation pré-FAV ouverte aux bloggeurs. Cette année a été présentée une sélection de vins venus de tout horizon, français et étrangers, qui témoigne de l’ouverture d’esprit de l’enseigne. Sur les 280 vins qui seront mis en avant du 7 au 25 septembre lors de la FAV Monoprix, 48 vins ont été passés au crible des papilles des bloggeurs conviés.

Premier constat : il y en a pour tous les goûts. Toutes les régions françaises sont représentées, même les plus petites. Cela me fait particulièrement plaisir, car les appellations modestes restent très souvent bien trop à l’ombre des grands classiques, or elles représentent très souvent un excellent rapport qualité-prix.

Deuxième constat : l’accent a été mis sur une sélection prêt à boire. Vous n’auriez donc pas à vous demander si oui ou non il faut garder les vins en cave avant de les ouvrir. À une époque où le mètre carrée est tellement cher que bien souvent on se contente d’un logement plutôt restreint, ce qui ne laisse pas beaucoup de place au stockage ni aux conditions de vieillissement idéales, pouvoir acheter des vins prêt à boire peut s’avérer comme un sérieux argument de vente.

Évidemment, dans la sélection des vins présentés il y en a certains qui m’ont plu tout particulièrement. Voici ceux que je peux vous recommander les yeux fermés, à partager avec beaucoup de bonheur en famille ou entre amis.

*****

ALSACE – Cave de Ribeauvillé – Riesling 2014 – blanc sec – vin bio – 8,60€

Rond, souple et salin, il est tout en fraîcheur, tension et minéralité. Avec des notes finement pétrolées, c’est un Riesling typique et délicat, sans grande complexité mais délicieusement droit dans ses bottes. Un très bon rapport qualité-prix !

*****

CHAMPAGNE – Autréau de Champillon – Premier Cru – Brut – blanc – 19,90€

Des bulles fines, une jolie épaisseur en bouche. Exit les champagnes à l’acidité agressive, celui-ci est tout en charme et générosité. Un champagne gourmand et très bien fait pour moins de 20€…

FullSizeRender

*****

JURA – Cave de la Reine Jeanne – Savagnin 2013 – Arbois – blanc sec – 13,25€

Ahhh, le Savagnin. Soit on l’adore, soit on le déteste. Très atypique, ce cépage aux arômes fortement identitaires déroule des notes de noix et d’écorces d’orange confites. Frais, expressif et délicieusement décalé. C’est beau et un véritable voyage gustatif.

*****

LOIRE – Domaine Pierre Luneau-Papin – Clos du Milieu 2014 – Muscadet – blanc sec– 7,90€

Comment ça le Muscadet est ennuyeux… Que nenni. Celui-ci est frais, minéral et droit, avec une petite pointe d’amertume très agréable, des notes de pierre à fusil. Un vin délicat idéal pour le bel été indien qui s’annonce et assurément un excellent rapport qualité-prix.

FullSizeRender

*****

BORDEAUX – Clos du Puy Arnaud – Grand Vin 2012 – Castillon Côtes de Bordeaux – rouge sec – 24,50€

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, les petites appellations bordelaises savent réserver d’excellentes surprises. Ce Grand Vin porte très bien son nom. Long en bouche, expressif, généreux, bien construit, au beau fruité de caractère et de tanins de velours. Il a tout pour plaire.

*****

BORDEAUX – Dauvergne et Ranvier – Vin Rare 2015 – Côtes de Bourg – rouge sec – vin bio – 9,90€

Ma maison de négociant rhodanien favori étend son périmètre avec un premier partenariat dans le bordelais. Et ils ont parfaitement relevé le défi ! Ce 100% Malbec est fruité, enjoué et facile d’accès, avec des tanins souple et fin. Un vrai vin de plaisir qui ne manque pas de caractère, mais qui sait rester délicat. Très joli ! (Et si vous voyez leur Saint-Estèphe, n’hésitez pas non plus !)

FullSizeRender

*****

CAHORS – Château de Chambert – La Tour 2014 – rouge sec – 7,90€

Un Cahors prêt à boire cela existe ? Oui, celui-ci. Fruité et rond, frais, très bien fait, il a été vinifié aux antipodes de l’appellation pour plaire dans sa jeunesse. Et c’est vraiment réussi.

*****

PROVENCE – Château des Bormettes – L’Argentière 2015 – Côtes de Provence – rosé sec – 8,50€

Si vous chercher un rosé de piscine, passez votre chemin. Celui-ci est un régal et prouve que le rosé n’est pas juste une couleur. Discret, souple, rond et généreux, avec une aromatique épicée aux notes de thym et de fraise des bois. Le vrai rosé de Provence, qui rend hommage à son appellation.

*****

RHÔNE – Libération 2015 – Côtes du Rhône – rouge sec – 6,50€

Frais, croquant, estival, un petit vin de copain comme on les aime. C’est l’incarnation du fruit estival et un superbe rapport qualité-prix !

*****

BEAUJOLAIS – Joseph Deshaires – Côte de Besset 2014 – Saint Amour – rouge sec – 10,70€

Un très joli vin issu des crus du Beaujolais. Le Gamay, cépage roi de l’appellation, se montre tout en finesse, floral, souple et long, avec une très jolie profondeur. Oubliez vos a priori et lancez-vous, il est excellent.

*****

ALLEMAGNE / MOSEL – Markus Molitor – Riesling QbA Haus Klosterberg 2014 – blanc demi-sec – 11,50€

Markus Molitor, un des vignerons les plus talentueux du pays. Je suis tombée de ma chaise en voyant un vin de lui apparaître dans la sélection de Monoprix. Ce vin blanc vif, expressif, avec une aromatique tout en dentelle, joue avec une finesse redoutable sur l’équilibre sucre résiduel (environ 10g/l) et acidité. Le résultat est un magnifique vin pour tous les jours, ce que l’on appelle en allemand « Hauswein » (vin de la maison). A dénicher sans modération, et une rareté sur le marché français !

*****

Maintenant il ne me reste qu’une chose à dire : à vos caddies chez Monoprix ! Et évidemment une excellent dégustation.

Cheers !

FullSizeRender

 

Catégories :Wine UncoveredTags:, , , , , , , , , , , , , , , ,

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :